Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Écomusée de la Brenne

Share Share Share Share Share

Un autre regard

dans le cadre de TILT, œuvres du Centre national des arts plastiques

Arts plastiques - Exposition
13 juin • 31 décembre 2009

L’écomusée de la Brenne, dans ses expositions permanentes comme temporaires, traite du patrimoine – tant naturel que culturel – de son territoire de référence, La Brenne. Il met en relief les relations que l’homme entretient avec ce territoire depuis la nuit des temps. Intégrées au fil du parcours de l’exposition permanente, les six œuvres choisies entre naturel et artifice, phantasmes du terroir et visions d’ailleurs, entrent en résonance avec ces questions. Comme une introduction, la Patatosphère de Didier Trenet évoque l’infini de l’Univers, mais un univers à la portée de l’homme, en forme de pomme de terre et créé à partir d’objets du quotidien, boules de pétanques et tuyaux de cuivre. Cet univers, l’homme le cartographie pour se l’approprier, dessinant son territoire comme Julien Discrit qui, avec Inframince (Mont-Blanc), enferme le Mont-Blanc, grandeur miniature, dans un bloc transparent. Il apprivoise la nature en l’examinant à la loupe – la peau d’un lézard devient paysage devant l’objectif d’Eric Samakh – ou la met sous protection, comme Jean-François Texier avec ses Yukettes qui, avec malice, enveloppe de laine les pointes des feuilles d’un yucca, plante exogène aux territoires européens. Il la domestique et s’en nourrit, bricolant pour cela des machines quelquefois fantastiques, ainsi « Le confiturier » de Patrick Van Caeckenbergh, invitant à la rêverie, entre interrogation – comment ça marche ? – et souvenirs odorants de fruits en train de cuire, face à une image idyllique d’un paysage agreste. Il la re-crée enfin de toutes pièces, à partir d’éléments qui n’ont plus qu’un lointain rapport avec elle, étiquettes de plastiques sérigraphiées et tiges de plexiglas pour la plante improbable de François Curlet, « Immobile ». Ainsi, du cosmos au pot de fleurs, de la nature sauvage à l’espace dominé, ces œuvres offrent un autre regard, à la fois amusé et poétique, sur les relations que l’homme a tissées avec l’espace naturel. Cette exposition, pensée comme un prolongement de ses thèmes habituels, inscrit la démarche de l’écomusée dans une autre dimension, celle de la création contemporaine, en miroir à la création d’un pays façonné par ses habitants.

Partenaires : 
« TILT, œuvres du Centre national des arts plastiques en région Centre » est le fruit d’un partenariat entre le Centre national des arts plastiques qui gère pour le compte de l’État le fonds national d’art contemporain, les onze musées participant et leurs collectivités de tutelle, la DRAC Centre (ministère de la Culture et de la Communication), la Région Centre, et le musée de l’Objet – collection d’art contemporain à Blois, dans le cadre de ses missions de développement de projets à l’échelle régionale dans le domaine des arts plastiques.
Dernière mise à jour le 11 janv. 2012

Écomusée de la Brenne

Château Naillac
36300 Le Blanc
France
Téléphone : 02 54 37 25 20