Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Slimane RAÏS

Share Share Share Share Share

Biographie

Slimane Raïs - Né en 1964 à Constantine, vit et travaille à Grenoble

Représenté par la Galerie Isabelle Gounod, Paris

« Il y a souvent dans mes œuvres la rencontre entre trois territoires. D’abord, il est souvent question d’autobiographie ; mes œuvres partent d’un territoire : l’intime. Ensuite, il est question de mon engagement dans la cité, entendu comme fait social, fait urbain ou fait politique. C’est le territoire de l’autre. Puis vient mon dialogue incessant, parfois assourdissant, avec l’Histoire des formes (de l’art), des Hommes et des Idées. C’est le territoire de la mémoire.
Mes œuvres, qu’elles soient sculptures, vidéos, photos ou installations dialoguent avec ces trois territoires : l’intime, l’autre, la mémoire ». Slimane Raïs

"Slimane Raïs n’envisage pas sa démarche sous l’angle de la production de lien social. Les dispositifs de création qu’il met en place ne visent pas à tisser une relation entre les participants à son travail : celle-ci – qu’il s’agisse d’une rencontre directe ou d’un message sur un répondeur téléphonique – a lieu exclusivement avec l’artiste, en vue de produire l’œuvre. Loin de la posture de l’artiste-médiateur qui est au cœur de certaines propositions esthétiques relationnelles, où l’artiste met en relation, génère un lien social direct entre les acteurs-spectateurs qui est l’objet même de la démarche, Slimane Raïs se positionne exclusivement comme créateur préoccupé par la finalité esthétique de son œuvre. Cette position implique qu’il se laisse aller à la rencontre sans intention préalable quant au contenu de celle-ci. La finalité de sa démarche artistique n’est ainsi aucunement motivée par un acte entraînant un micro-changement social.

Pour autant, les pièces produites par Slimane Raïs, concrétisation des rencontres ou des témoignages qu’il suscite, sont systématiquement liées au contexte social dans lequel elles se situent. Il serait donc erroné de penser qu’elles sont dégagées de toute implication sociale. Bien au contraire. Lors d’un récent entretien, l’artiste nous confiait : « Je ne raisonne qu’en terme esthétique, pas en terme politique. Mais dès qu’il y a une relation avec les gens, il y a une dimension politique. »

Slimane Raïs n’ambitionne pas de réorganiser à quelque échelle que ce soit le monde dans lequel il vit. Ses propositions artistiques interrogent l’organisation sociale plutôt qu’elles ne cherchent à la modifier. Si les dispositifs qu’il met en œuvre sont porteurs de sens, c’est bien parce qu’il se garde d’être acteur de ses œuvres : cette distance avec le contexte social qu’il appréhende comme support de création est le gage de la légitimité de son œuvre. Slimane Raïs ne cherche pas à revêtir le costume de l’artiste engagé. Ce n’est pas son propos. Il donne à voir et à penser des pans de la vie sociale à travers des créations d’une grande justesse esthétique et d’une réelle pertinence intellectuelle, laissant au visiteur le soin de mesurer sa propre implication sociale. C’est sans doute cette position très claire qui permet à l’œuvre de Slimane Raïs d’être empreinte de la plus grande sincérité."

Arnaud Stinès, Directeur de l’espace d’art contemporain Rurart
Extrait de Le jardin des délices, éd. Rurart 2006.

_____

Slimane Raïs - Born in 1964 in Constantine, lives and works in Grenoble

Represented by Galerie Isabelle Gounod, Paris

“My works often involve the encounter of three territories. First of all, there is the question of the autobiography; my works all stem from one territory: the intimate. Then comes the question of my involvement in the city as a social, urban, or political experience – an incursion into the territory of others. There is also my constant, and sometimes deafening, dialogue with the History of (artistic) forms, of Humankind, and of Ideas – the territory of memory.
All my works, whether sculptures, videos, photographs, or installations, communicate with these three territories: the intimate, the others, and memory.” Slimane Raïs

"Slimane Raïs does not contemplate his procedure under the angle of a social tie framework in the production. The creation mechanisms that he sets up do not aim at weaving a relation between the participants with his work: that one – whether it deals with a direct encounter or a message on an answering machine – happens exclusively with the artist, with the idea of producing the artwork. Far from the artist-mediator position that is at the heart of certain relational aesthetic propositions, where the artist puts in relation, generates a direct social tie between the actors-spectators which is the object of the approach, Slimane Raïs positions himself exclusively as a creator who is preoccupied with the aesthetic function of his artwork. This position involves letting himself go to the encounter without any prior intention concerning its content of this. The function of his artistic approach is not in any way motivated by an act entailing a micro-social change.

For all that, the pieces produced by Slimane Raïs, concretisation of encounters or testimonies that he creates, are systematically tied to a social context in which they are situated. It would be therefore erroneous to think that they are free from all social implication. On the contrary, during a recent interview, the artist tells us: “I only reason in aesthetic terms, not in political terms. However, the moment there is a relation with people, there is a political dimension”. Slimane Raïs does not strive to reorganise, to whatever extent, the world in which he lives. His artistic propositions question the social organisation rather than trying to modify them. If the mechanisms that he sets up have meaning, it is because he withholds himself from being the actor of his own artwork: this distance with the social context that he apprehends as support for creation is the pledge of his artwork’s legitimacy. Slimane Raïs does not seek to dress in the committed artist’s costume. That is not his intention. He gives vision and thought for pieces of social life to see and think about, through creations of a major aesthetic justice and a real intellectual pertinence, leaving to the visitor the task of measuring his own social implication.

It is no doubt this very clear position that allows Slimane Raïs’ artwork to be impregnated with the highest sincerity."

Arnaud Stinès, Director of Rurart’s Contemporary Art Space
Extract from Le jardin des délices, éd. Rurart 2006

Source : 
Documents d'artistes Rhône-Alpes - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes.
Dernière mise à jour le 20 févr. 2017
Site internet : www.dda-ra.org/RAIS

Événements

Archives

Voir également

l'arteppes, espace d'art contemporain.

MJC Centre Social Maison de l'Enfance - place des Rhododendrons
74000 Annecy
France
Téléphone : 04 50 57 56 55
Télécopie : 04 50 67 81 62
Site internet : www.larteppes.org

Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes

30 rue Thévenet
69004 Lyon
France
Site internet : www.dda-ra.org
Courriel : info@dda-ra.org