Skip to Content
Centre national des arts plastiques

URDLA

Share Share Share Share Share

Raúl D, Mark Geffriaud

Arts plastiques - Exposition
14 septembre • 30 novembre 2019

L’URDLA, fondée en 1978, est un centre d’art voué à l’estampe dite originale, qui regroupe autour des espaces d’expositions des ateliers d’impression : en taille d’épargne, en taille-douce, en lithographie et en typographie. L’association de la sauvegarde d’un patrimoine technique et artisanal au soutien à la création contemporaine par l’édition, la promotion et la diffusion d’images imprimées constitue depuis plus de 40 ans un lieu hybride de production d’images imprimées et de monstration des pratiques plastiques contemporaines. Les expositions monographiques dessinent le lieu de la découverte par un artiste des techniques traditionnelles de l’estampe. Aussi est-ce à Mark Geffriaud qu’il est proposé de s’emparer à la fois des techniques et des espaces pour la Biennale de Lyon 2019.
Pour son exposition intitulée Raúl D., Mark Geffriaud a souhaité réaménager les lieux en délocalisant une partie des machines et des outils dans l’espace d’exposition afin de permettre, en retour, à l’exposition de s’introduire dans l’atelier. Cette nouvelle forme de cohabitation vise à déplacer les usages, en modifiant les habitudes de circulation, de production et de regard.
Les visiteurs sont invités à circuler librement dans ce nouvel environnement qui joue volontairement de la porosité entre les formes et les statuts des objets qui s’y trouvent. Vraies fausses sculptures, assemblages involontaires et outils bricolés se côtoient et s’apprivoisent. Les impressions produites pour l’exposition voisinent les tests oubliés aux murs il y a plusieurs années, ou bien s’effacent en arrière plan d’un amoncellement hétéroclite, à la manière de fonds photographiques, soulignant certains points de vue, certains cadrages que l’oeil construit et déconstruit au gré de ses déplacements. Suivant l’activité de l’atelier, l’exposition est amenée à évoluer de manière imprévisible, participant pour un temps à la multiplicité des histoires qui s’y enchevêtrent, s’entrechoquent et s’éclairent.
Une performance pensée comme un plan séquence enchaînant une succession de mouvements de caméra propose régulièrement une visite des lieux à la nuit tombée et un nouvel usage des outils en dehors des horaires de travail et d’exposition. La presse Voirin, fabriquée l’année de La Sortie d’usine des Frères Lumière, qui occupe aujourd’hui le centre des ateliers, y joue le rôle principal. Sa trajectoire, d’une enfance passée à imprimer des fiches de payes et des bons de commande jusqu’à sa fin de carrière au service d’un regroupement d’artistes passionnés et méticuleux évoque à elle seule toute l’histoire populaire de l’imprimé. C’est cette origine qui a placé d’emblée ces techniques et ces artisans sous le regard inquisiteur d’un pouvoir qui craint que lui échappe ce qui s’imprime. C’est cette histoire que l’exposition Raúl D. aimerait approcher et dans laquelle elle espère se fondre.

***

Par le biais d’installations, de sculptures, de films et de performances, Mark Geffriaud joue avec les multiples représentations du temps et la construction de la mémoire. L’apparition (circulation) et la disparition (oubli) des images et des formes jettent les bases d’une archéologie fragmentaire dans laquelle le malentendu s’éclaire de la libre association, du voisinage et de la fiction. S’ouvrent alors des interstices pour le regardeur.


Né en 1977, Mark Geffriaud vit et travaille à Paris où il est représenté par la galerie gb agency. Il a bénéficié de plusieurs expositions personnelles, notamment au Plateau Frac Ile-de-France, au Palais de Tokyo et au Jeu de Paume à Paris, ainsi qu’au Witte de With à Rotterdam, à la galerie Edouard Malingue à Hong-Kong et au Wesbeth Center à New York. Son travail a également été présenté au sein de nombreuses expositions collectives : « Shelter or Playground », MAK Center (Los Angeles, 2018), « House of Dust », Emily Harvey Foundation (New York, 2016), « After Dark », MAMCO (Genève, 2015), « Nouveau Festival n°5 », Centre Pompidou (Paris, 2015), « The Crystal Hypothesis », GAMeC (Bergamo, 2010), « The Object of the attack », David Roberts Foundation (Londres, 2009), « Paper Exhibition », Artists Space (New York, 2009).

Complément d'informations : 
Exposition associée à la 15e Biennale d'art contemporain de Lyon / Performance de Mark Geffriaud (sur réservation) jeudi 26 septembre 2019 à 19 heures 30, jeudi 17 octobre 2019 à 19 heures, jeudi 14 novembre 2019 à 19 heures / Performance poétique et rencontre avec Patrick Beurard-Valdoye, jeudi 3 octobre, à 19 h, à l’occasion de la parution de Flache d’Europe aimants garde-fous, Flammarion, 2019 / Rencontre avec Mark Geffriaud, à la Librairie Michel Descours, mercredi 16 octobre, à 19 h, à l’occasion de la parution de Deux mille quinze, Frac Île-de-France, 2019 / Commentaires (sur réservation), samedi 12 octobre, de 15 h à 16 h / Visite complète (sur réservation), samedi 23 novembre, de 15 h à 16 h 30, 5.– € / personne
Horaires : 
du mardi au vendredi, de 10 h à 18 h et le samedi, de 14 h à 18 h
Heures de vernissage : 
14 h 30 - 18 h 30
Tarifs : 
Entrée libre
Moyens d'accès : 
Métro A, arrêt Flachet / Vélo’v, station Anatole France
Partenaires : 
La Biennale de Lyon / Point contemporain / Mark Geffriaud est représenté par gb agency, Paris
Dernière mise à jour le 27 août 2019

URDLA / Centre international estampe & livre

207 rue Francis-de-Pressensé
69100 Villeurbanne
France
Téléphone : 04 72 65 33 34
Télécopie : 04 78 03 95 57
Site internet : http://www.urdla.com
Courriel : urdla@urdla.com
Président : Christine Vaisse
directeur : Cyrille Noirjean