Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Patrick ZACHMANN

Share Share Share Share Share

Biographie

Photographe de terrain, Patrick Zachmann a parcouru le monde en quête d’images s’inscrivant dans une démarche à la fois documentaire et très personnelle. C’est en 1976 qu’il se lance dans une carrière de photographe indépendant, qui l’emmène à la découverte des spécificités de la mafia napolitaine (1982) ou du quotidien des jeunes issus de l’immigration dans les quartiers nord de Marseille.

En 1987, il publie ‘Enquête d’identité’, fruit d’un projet de sept ans sur l’identité juive mené parallèlement à ses autres études et faisant directement référence à ses propres origines. A partir de 1986, il s’embarque dans une recherche et aventure à travers la diaspora chinoise dans le monde qui durera huit ans. Un livre « W. ou l’oeil d’un long-nez » sortira en 1995 et son reportage en Noir et Blanc sur les événements de la place Tiananmen sera publié dans la presse internationale.

Puis c’est à l’émigration malienne qu’il s’intéresse. Son travail photographique s’accompagne d’un film portant sur le retour d’un émigré malien dans son village. Peu à peu, un renouvellement de son oeuvre s’amorce, et il commence à s’intéresser aux possibilités offertes par le cinéma. Il réalise ainsi successivement un court métrage intitulé ‘La Mémoire de mon père’, puis un long métrage, ‘Allers-retour. Journal d’un photographe’. Ces deux films, accueillis très favorablement par le public et la critique, sont sélectionnés dans de nombreux festivals du documentaire et reçoivent plusieurs prix.

Après avoir présenté en 2004 une exposition sur la communauté musulmane à Paris et en Ile-de-France suite à une commande du parc de la Villette, Patrick Zachmann se lance dans une étude, en couleur, d’une facture plus artistique, sur la nuit dans les grandes villes du monde.

Photographe ancré dans son époque, Patrick Zachmann travaille à la combinaison des diverses formes d’expression et d’allers-retours entre le noir et blanc et la couleur, entre l’ image et le texte,  l’image fixe et l’ image animée, entre les différents formats, dans l’esprit d’ une quête permanente tant sur la forme artistique dont il refuse la répétition que sur les questions identitaires et mémorielles qui l’obsèdent. En 1985, Patrick Zachmann rejoint Magnum Photos .

Il reçoit en 1990 le prestigieux Prix Niepce.

En 2009, il réalise le document multimédia Magnum In Motion appelé   » Un jour, la nuit « , un autre pour les 20 ans des événements de la place Tiananmen   »Génération Tiananmen  » et en 2010,  » Un Somalien à Paris « .

Une exposition rétrospective sur l’immigration en France et dans ses banlieues « Ma proche banlieue » lui est consacrée à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration à Paris. Un livre est publié aux Editions Xavier Barral et un film « Bar Centre des Autocars » produit pars les Films d’ici.

Une carte blanche dans le cadre de Marseille-Provence 2013 donne naissance à « Mare Mater » composé d’un film, d’un livre et d’une exposition au Mucem à Marseille (nov-jan 2013) et au Musée Niepce à Châlons sur Saône (début 2014)..

Source : 
Eyes in Progress
Dernière mise à jour le 10 févr. 2014
Site internet : Patrick Zachmann

Événements

Formation PHOTOGRAPHIE DOCUMENTAIRE avec PATRICK ZACHMANN

Le projet de photographie documentaire au long cours

Eyes in Progress - Paris 04
08 • 11 novembre 2017

Voir également

Eyes in Progress

19 rue Charlemagne
75004 Paris 04
France
Téléphone : 09 80 62 40 27 / 06 65 58 16 82
Site internet : Eyes in Progress