Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Éditions

Nouveautés

Share Share Share Share Share

Monographie de Jean-Luc Vilmouth

Coédition Centre National Des Arts Plastiques / Flammarion

Cette première monographie consacrée à Jean-Luc Vilmouth (1952-2015) permet de découvrir la singularité du travail de cet artiste contemporain français qui fut également directeur du Département des études (à partir de 2014) et enseignant aux Beaux-Arts de Paris. L’ensemble de son œuvre protéiforme est présentée à travers cet ouvrage, qui laisse la part belle à ses écrits mais aussi à des textes d’historiens de l’art, d’artistes et de commissaires d’exposition, français et étrangers ainsi qu’à une très riche iconographie inédite.
_

JEAN-LUC VILMOUTH
Jean-Luc Vilmouth aime observer les choses autour de lui, étudier les relations de l'homme à son environnement. Soucieux des dysfonctionnements qu’il relève, il consacre son travail à suggérer de nouvelles formes de convivialité et de liens. Dans ses sculptures, installations, vidéos ou performances, il réinterprète alors le quotidien pour réinventer un vivre-ensemble.

Par le détournement et le changement d'échelle, il amplifie des situations de vie et invite le spectateur à y participer pour en redécouvrir par lui-même l’essence. Investissant les lieux publics, cafés ou musées, il augmente, décale les objets dont il se dit « l’ami » et retisse grâce à eux un lien social perdu ou relâché.

Dans une tentative d’apaiser les rapports de force que l’homme entretient avec une nature qu’il tend à artificialiser, Jean-Luc Vilmouth propose des expériences empathiques où chacun est invité à établir un lien de communication avec les éléments, qu’ils soient minéraux, végétaux ou animaux : danser avec les arbres, devenir animal…
L’art chez Jean-Luc Vilmouth est le lieu d’une expérience sans cesse renouvelée de la complexité de la vie.

Jean-Luc Vilmouth est également un pédagogue généreux et innovant, toujours curieux des autres cultures et pratiques - dont il se nourrit au fil de ses nombreux voyages - et des expérimentations de jeunes artistes qu’il accompagna de l’école du Magasin à Grenoble aux Beaux-Arts de Paris.
_

LES AUTEURS
Sous la direction artistique de Dominique Gonzalez-Foerster, artiste et réalisatrice, et Ange Leccia, artiste.
Textes de (dans l’ordre d’apparition) :
Emma Lavigne : « L’ensemble de son œuvre interroge les modalités de la coexistence de l’homme et de son environnement, en un dialogue permanent qu’il envisage comme une danse et qui se maintient, bien qu’assourdi, lors de ces moments de profondes ruptures. (…) Jean-Luc Vilmouth tisse les émotions, les impressions, active une mémoire remise en mouvement. »
Marie Brines : « Jean-Luc Vilmouth manifeste un goût prononcé pour ce qu’on pourrait appeler le « roman des origines » : nombre de ses œuvres évoquent les premiers gestes de transformation de la nature, notamment par de courts récits. »
Kathy Alliou
Jean-Luc Vilmouth : « Ce qui m’intéresse le plus, c’est l’homme et sa relation au monde, aux objets. Les relations entre les choses. Un objet n’existe pas seul dans le monde. Si l’on prend une tasse, elle existe en relation avec la soucoupe, la table, la cuillère, la bouche, etc... Les choses n’existent qu’en relation avec ce qui se trouve autour… »
Sarit Shapira
Dominique Gonzalez-Foerster
Jeff Rian : « Jean-Luc (Vilmouth) a joué un rôle de chaman dans la vie contemporaine, modifiant les situations quotidiennes de manière non pas à nous expliquer des choses, mais à nous les révéler. Pour lui, l’art était ce qu’il y avait de plus humain dans la vie humaine ; il nous donnait les moyens d’augmenter la vie autour de nous. »
Noritoshi Hirakawa
Didier Semin : « Jean-Luc Vilmouth manifeste un goût prononcé pour ce qu’on pourrait appeler le « roman des origines » : nombre de ses œuvres évoquent les premiers gestes de transformation de la nature, notamment par de courts récits. »
Jean-Hubert Martin
Yve-Alain Bois
_

COLLECTION
Collection  « Nouvelle Création Contemporaine »
Coédition Centre national des arts plastiques / Flammarion
Parution le 15 novembre 2017
Relié
45€
240 pages
240 x 280 mm

Dernière mise à jour le 03 avr. 2018