Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Johan PARENT

Share Share Share Share Share

Biographie

Johan Parent - Né en 1984, vit et travaille à Yenne (Savoie)

 

Johan Parent développe une pratique multiforme qui met en évidence le changement de statut de l'objet dans notre société, depuis l'avènement de l'automatisme.
 Dans l'héritage de Marcel Duchamp et de ses machines célibataires, il réalise ce qu'il appelle des « performances d'objets », œuvres composées d'installations, de vidéos, de dessins, où des objets familiers, animés d'un mouvement, se mettent à fonctionner de manière autonome, dans une action dépourvue de finalité. Ainsi, l'artiste envisage les objets à travers une déconstruction de leur fonctionnalité et de leur dépendance à la présence humaine. Au départ prothèses créées par l'homme, les machines finissent par symboliquement se substituer à lui et le caricaturer, ou mimer des situations corporelles. Personnifiés et dotés d'une étrange énergie, les objets deviennent alors des machines absurdes, contre-productives.

Johan Parent travaille dans le même temps sur nos espaces qu'il fait basculer dans une atmosphère rendue inquiétante, par ce principe de détournement et de dysfonctionnement des objets.
Jouant sur la saturation ou le brouillage des espaces visuels et sonores, et orchestrant en circuits fermés des mécaniques compulsives, l'artiste crée des dispositifs autarciques qui traduisent des symptômes d'époque (anxiété, défaillance, sens désaccordés...). Comme si l'extrême de la technicité, sa maîtrise sans limite, généraient des environnements qui nous dépassent, des univers déshumanisés.

Corinne Guerci, Texte de l'exposition Asphalt, La Serre, Saint-Étienne, 2012, dans le cadre des Galeries Nomades, Institut d'art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes

____

Johan Parent - Born in 1984, Lives and works in Yenne (Savoie)

 

“Johan Parent develops a multi-faceted body of work that highlights the changing status of objects in our society since the advent of automation.

Following in the footsteps of Marcel Duchamp and his bachelor machines, he creates what he calls “object performances”, which consist of installations, videos, drawings, or everyday objects, which, as they are set in motion, begin to function autonomously with no specific end purpose. In doing so, the artist considers objects through the deconstruction of their functionality and of their dependence on human presence. Machines that were initially man-made prostheses find themselves symbolically impersonating and caricaturing their creator or mimicking physical situations. Thus personified and endowed with a strange energy, objects become absurd and counter-productive machines.

Johan Parent’s work also addresses the spaces we live in by using these reappropriated and dysfunctional objects to produce a disturbing atmosphere.
By deliberately saturating or blurring the visual and acoustic properties of a space and orchestrating compulsive mechanisms in closed circuits, the artist creates self-sufficient devices that embody symptoms of our times (anxiety, breakdowns, discordant senses…). It is almost as if extreme technicity and its limitless mastery generated dehumanised worlds and environments that escape us.”

Corinne Guerci, text for the exhibition Asphalt, La Serre, Saint-Étienne, 2012, on the occasion of the Galeries Nomades event, Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes.
Translated by Lucy Pons, 2019

Source : 
Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes
Dernière mise à jour le 15 avr. 2019

Événements

Écran total #1

Soirée vidéos

Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes - Lyon
16 octobre 2018

Archives

Voir également

Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes

30 rue Thévenet
69004 Lyon
France
Site internet : www.dda-ra.org
Courriel : info@dda-ra.org