Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Le Grand Café

Share Share Share Share Share

Give Piece a Chance

Sam Durant - Haroon Mirza - Bojan Sarcevic

Arts plastiques - Exposition
19 janvier • 03 mars 2013

 

La musique, populaire, traditionnelle ou sono-mondialisée, serait-elle un médium privilégié pour annoter les transformations du monde ? Cette matière polyphonique, invisible et enveloppante, saurait-elle inclure et exprimer de façon particulière les bouleversements subtils d’une société, ses flux réactionnaires ou ses forces d’émancipation ? C’est l’hypothèse que semblent formuler  Sam Durant, Haroon Mirza, et Bojan Šarčević lorsqu’ils explorent le rôle de la musique face à l’histoire et ouvrent des espaces de relecture de moments, passés ou contemporains, liés à la transformation des identités culturelles.

 Adoptant une approche conceptuelle et politique de la musique, les trois artistes se gardent pourtant bien d’être théoriques ou didactiques : chez eux la suggestion l’emporte toujours sur la frontalité, et le corps — celui qui interprète un morceau ou en accueille l’écoute — est le médium essentiel de ces circulations entre un fragment musical et son contexte sociétal. Dès lors, chacun à leur manière, Sam Durant, Haroon Mirza et Bojan Šarčević, révèlent comment, face aux logiques imposées, la forme musicale permet d’esquisser des chemins de traverse et des conceptions du monde alternatives, malmenant les archétypes et les symboles. Qu’elle nous transporte vers le sud des Etats-Unis, en Turquie ou dans un appartement anglais, la dimension sonore organise ici un temps de suspension, propice à l’examen, comme autant d’espaces d’interprétation, qui tiennent lieu de résistance.

À parcourir comme une composition, l’exposition Give piece a chance croise ces trois regards critiques sur les fondements des états nation, leur contexte culturel et religieux. Elle révèle délicatement certains mécanismes à l’œuvre dans nos sociétés, comme ces mouvements perpétuels de balancier entre mémoire et troublant oubli, peur et fascination.

Elle emprunte son titre au morceau de John Lennon Give peace a chance, composé lors du happening Bed in performé avec Yoko Ono en 1969, l’un des premiers croisements entre musique populaire, art visuel et manifeste politique. Quarante ans plus tard, si les impérialismes n’ont plus uniquement le visage du conflit armé, une même question demeure : saurons-nous donner une chance au « vivre ensemble » ?

Remerciements : Institut d'art contemporain, Rhône-Alpes / Haroon Mirza / Lisson Gallery, Londres / collectionneur privé, Dublin / Centre national des arts plastiques, ministère de la Culture et de la Communication

Complément d'informations : 
Rendez-vous autour de l'exposition : Projection Rock my religion, un film de Dan Graham Le mercredi 23 janvier à 20h30 Au Vip, scène de musiques actuelles Entrée libre Conférence Art contemporain et pop music Par Eva Prouteau, historienne de l'art Le mardi 19 février, 18h30 Au Grand Café
Horaires : 
Ouvert tous les jours, sauf lundis de 14:00 à 19:00. Les mercredis de 11 :00 à 19 :00 Entrée libre
Heures de vernissage : 
19h00
Tarifs : 
entrée libre
Moyens d'accès : 
Accès train: TGV : depuis Paris-Montparnasse: 2h30 TGV ou TER : depuis Nantes: 30 à 50 min Accès route: depuis Nantes par la 4 voies: 45 min depuis Rennes: 1h30
Partenaires : 
Le Grand Café reçoit le soutien de l'état - Préfecture de la Région des Pays de la Loire - Direction régionale des affaires culturelles, et la région des Pays de la Loire et du Conseil général de Loire Atlantique et est membre de dca
Dernière mise à jour le 11 janv. 2013

Le Grand Café

Place des Quatre Z'horloges
44600 Saint-Nazaire
France
Téléphone : 02 44 73 44 00
Télécopie : 02 44 73 44 01
Directrice du Grand Café : Sophie Legrandjacques