Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Villa du Parc Centre d'art contemporain

Share Share Share Share Share

DIDIER RITTENER

Tout ce qui était directement vécu est devenu simple représentation

Arts plastiques - Exposition
05 juillet • 21 septembre 2014

> communiqué de presse  l villa l du l parc l centre d’art contemporain
Didier RITTENER

Invitation au vernissage samedi 5 juil. à 18h - 21 sept. 2014 en présence de l'artiste
Parc Montessuit - Annemasse, France

Saison Suisse | Swiss Time Project

Le centre d’art contemporain la Villa du Parc a entamé une collaboration saisonnière à travers plusieurs expositions et supports avec l’artiste suisse Didier Rittener afin de rendre le public témoin et spectateur à multiples reprises d’une démarche et d’une dynamique de travail en cours.
 
Depuis 2001, le travail de Didier Rittener s’appuie sur un répertoire d’images prélevées sans souci de hiérarchie,de généalogie, ni de chronologie dans la culture populaire et savante (presse, publicité, histoire de l’art...). Ses « emprunts » sont d’abord passés au filtre du dessin noir et blanc, et susceptibles de toutes les manipulations possibles : déformation, collage, effacements partiels etc. Ce corpus, intitulé « Libre de droits », réunit aujourd’hui environ 400 dessins, qui chacun peut ensuite être transféré sur différents supports – sculpture, dessin mural, papier peint etc. en fonction de l’espace et du lieu. « Je transforme et déplace des images, explique l’artiste, qui combine une démarche conceptuelle, un travail instinctif et une attitude héritée du surréalisme ».
 
Deux œuvres ont d’abord été présentées dans l’exposition « Le syndrome de Bonnard » organisée au printemps avec le Mamco (Musée d’art moderne contemporain, Genève).
Didier Rittener a proposé en miroir de la sculpture « Wilderness » appartenant à la collection du Mamco et inspirée d’une peinture de Malevitch une oeuvre murale nouvelle, « Sgraffito », représentation en plan de la sculpture se rapprochant à nouveau de la peinture originale. Les allers-retours d’une figuration à l’autre d’après des motifs communs sont au coeur du travail de Didier Rittener et se poursuivent en ricochets dans l’exposition d’été avec deux nouveaux muraux, dérivés aussi de formes géométriques de Malevitch, qui seront produits pour l’exposition et à l’échelle de l’architecture. Le premier, dans la véranda, est intitulé « Tout ce qui était directement vécu est devenu simple représentation », et donne sous forme d’énigme une tonalité d’ensemble à l’exposition. Au cours du mois de juillet sera réalisée une autre œuvre murale de très grande dimension avec effet de perspective sur la façade de la Villa du Parc, oeuvre qui sera inaugurée en septembre et sera installée sur le centre d’art contemporain pour 3 ans.
Ces trois muraux de tailles et techniques différentes produites pour la Villa du Parc seront présentées avec des dessins et sculptures de Didier Rittener réalisés ces dernières années. Des originaux du corpus « Libre de droits » ponctueront l’exposition ainsi que plusieurs séries de paysages figuratifs de différents formats qui associés aux trames abstraites des réalisations murales, s’envisagent la aussi comme des déréalisations successives en écho au titre de l’exposition. 


Commissaire et directrice de la Villa du Parc, Garance Chabert



samedi 5 juillet à partir de 18h
Vernissage

samedi 20 septembre à 17h
Finissage - Inauguration de la façade Nord de la Villa
Fête des adhérents
Les Journées Européennes du Patrimoine

dimanche 21 septembre
Les Journées Européennes du Patrimoine
Fin de l'exposition


18 juillet à 18h - 26 août à 18h - 12 septembre à 12h
Visites dialoguées*

 

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

> press release  l villa l du l parc l contemporary art center

Didier RITTENER

Opening Saturday 5 July à 6:00pm - 21 Sept. 2014 with the artist
Parc Montessuit - Annemasse, France

Saison Suisse | Swiss Time Project

The Villa du Parc Contemporary Art Center has begun a seasonal collaboration through several exhibitions and types of support with the Swiss artist Didier Rittener. The aim is to render the public on a number of occasions both witness to and viewer of an approach and a dynamic of work in progress.
 
Since 2001 Rittener’s work has been based on a repertory of images that he has sampled from popular and highbrow culture (press, advertising, history of art, and so on) without regard to hierarchy, genealogy or chronology. The artist’s “borrowings” are first passed through the filter of a black-and-white drawing and are subject to every possible manipulation, from distortion to collage to partial erasures, etc. Called libre de droits (duty free), this corpus comprises some 400 drawings, each of which may then be transferred to different supports, be it sculpture, wall drawing, wallpaper, and so on, according to the space and the venue. “I transform and shift images,” the artist explains. He combines a conceptual approach, an instinctive way of working and an attitude that has come down to him from surrealism.
 
Two works were initially exhibited in Le Syndrome de Bonnard (The Bonnard Syndrome) show jointly mounted this spring with Mamco (Musée d’art moderne contemporain, Geneva). Rittener proposed to mirror “Wilderness,” a piece of sculpture that is part of the Mamco collection and is inspired by a Malevich painting, with a new mural work, “Sgraffito,” a depiction of the sculpture in plan view that brings the three-dimensional object back towards the original painting. Back-and-forth shifts from one figurative rendering to another after shared motifs lie at the heart of Rittener’s output and ricochets into the summer exhibition with two new wall pieces, also derived from Malevich’s geometric forms. The two works will be produced for the show and on a scale commensurate with the venue’s architecture. The first, occupying the veranda, is called “tout ce qui était directement vécu est devenu simple représentation” (everything that has been directly lived has become a simple representation). A kind of riddle, it sets the tone for the whole of the show. And during the month of July, the artist will create another wall piece, though in a very large format and with a perspective effect, on the very façade of the Villa du Parc. The work will be inaugurated in September and will remain in place on the contemporary art center for three years.
 
Produced for the Villa du Parc, these three wall pieces in varying scales and techniques will be on view with the drawings and sculptures that Rittener has created in the last few years. The originals of the “Libre de droits” corpus will be seen regularly throughout the show along with several series of figurative landscapes done in a range of formats. Associated with the abstract patterns of the wall creations, these landscapes can also be seen as a succession of unrealizations echoing the show’s title. 


Curator and Director of Villa du Parc, Garance Chabert



Saturday 5th July 6pm
Opening

Saturday 20th Sept. 5pm
Opening of the North façade
Villa du Parc members' Party
Heritage Days

Sunday 21st Sept.
Heritage Days
End of the exhibition


18th July 6pm - 26th August 6pm - 12th Sept. 12am
Guided visits*

Horaires : 
La Villa du Parc est ouverte du mardi au samedi, de 14h à 18h30. Entrée libre et gratuite. _* visites commentées : 6 euros, gratuit pour les adhérents. La Villa sera fermée au public du 10 au 18 août. /// 2 - 6.30pm, la Villa du Parc is open every day except Sundays and Mondays. Admission free. _* visits with commentaries by a lecturer from la Villa du Parc : 6 euros, free for members. La Villa will be closed from 10th to 18th August.
Heures de vernissage : 
Vernissage à 18h / Opening 6 pm
Tarifs : 
entrée libre et gratuite / free admission
Moyens d'accès : 
Pour venir depuis Genève en transport public : Bus 61 ligne direct à la Villa du Parc depuis la gare de Cornavin / Arrêt Parc Montessuit. http://www.tpg.ch/web/10162/435 Moellesullaz terminus > Bus n°2 à l'arrivée du tram 12 en provenance de Genève. Arrêts à "Baron de Loë" ou "Adrien Ligué" (la Villa du Parc est à mi-chemin des deux). Compter 10mn depuis la douane de Moellesullaz.
Dernière mise à jour le 26 juin 2014

Villa du Parc Centre d'art contemporain

Parc Montessuit - 12 rue de Genève
74100 Annemasse
France
Téléphone : 04 50 38 84 61
Télécopie : 04 50 87 28 92
Directrice, Commissaire : Garance Chabert
Accès mobilité réduite