Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Restaurateurs d'art

Soutien à la recherche en restauration et en conservation d’œuvres d’art contemporain

Share Share Share Share Share

Membres de la commission de soutien à la recherche en restauration et conservation d’œuvres d'art contemporain

2018-2021

Six membres de droit
La directrice du Centre national des arts plastiques (Cnap), présidente de la commission, ou son représentant
La directrice générale de la création artistique à la Direction générale de la création artistique (DGCA), ou son représentant
La cheffe de l’Inspection de la création artistique à la Direction générale de la création artistique (DGCA), ou son représentant
Le directeur du Laboratoire de recherche sur les monuments historiques, ou son représentant
Le directeur du Centre de recherche et de restauration des musées de France, ou son représentant
Le directeur de l’Institut national du patrimoine, ou son représentant.

Quatre personnalités qualifiées

Julia Becker
Julia Becker est diplômée en conservation-restauration des biens culturels des objets en bois et en matière plastique de l’université des sciences appliquées de Cologne et titulaire d’un master of art en préservation de patrimoine culturel européen de l’université Viadrina à Francfort-sur-Oder. Lors de sa formation, elle a suivi un stage de six mois à l’Institut national du patrimoine (INP) – département des restaurateurs (IFROA).  Depuis 2005 elle intervient en conservation pour les musées et les monuments historiques en France et en Europe sur des œuvres d’art en matériaux plastiques : semi-synthétiques et synthétiques allant du petit format au monumental. En effet, elle a réalisé son mémoire de fin d’études de restauration sur des sculptures d’art contemporain en résines polyester insaturé, ainsi qu’un second mémoire de fin d’études en European Culture Heritage sur une étude des collections des objets en plastiques et élastomères de la vie quotidienne en République Démocratique d’Allemagne dans une collection publique. Ses compétences vont de l’étude préalable à la conservation-restauration ainsi que l’étude de conservation préventive jusqu’aux interventions sur les objets présentant diverses problématiques aussi bien de surface que de structure. Actuellement, elle est attachée à l’enseignement de la formation du cycle Conservation-restauration des biens culturels mention Œuvres sculptées de Tours. L’application constante d’une méthodologie et d’une approche scientifique, le respect de la déontologie et la théorie sur la conservation préventive et curative sont des principes primordiaux à respecter pour le traitement des œuvres modernes et contemporaines en matières composites. 

Stéphanie Elarbi
Stéphanie Elarbi est conservatrice-restauratrice d'art contemporain et d'objets ethnographiques, spécialisée dans les objets composites, les traitements d'œuvres composites et l’évaluation de collections d'art contemporain (musée d'Art Moderne - Centre Pompidou, FRAC, fondation Louis Vuitton, ...)

Alexandre Michaan
Alexandre Michaan est restaurateur du patrimoine, diplômé de l'Institut national du patrimoine en restauration de photographies et spécialisé depuis 2014 dans la préservation des œuvres audiovisuelles et numériques. Après un parcours d'histoire de l'art à l'École du Louvre, il intègre le cursus de restauration de photographies à l'INP et se focalise au fil de sa formation sur les enjeux liés aux nouveaux médias, et particulièrement au domaine du numérique, dans l'art contemporain. Formé aux techniques et aux procédures de préservation des œuvres vidéo durant un séjour au laboratoire de restauration de l'institut LIMA (Netherlands Media Art Institute) aux Pays-Bas, où il élabore notamment un plan de préservation pour des œuvres logicielles obsolètes sur support CD-ROM, il se spécialise durant son année de diplôme sur les enjeux de conservation-restauration des œuvres vidéo numériques menacées par l'obsolescence des formats, avec une étude portant sur des œuvres de la collection vidéo du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris en collaboration avec le C2RMF. Il travaille depuis comme restaurateur indépendant, pour des collections contemporaines comme celles du Centre Pompidou, du FRAC Franche-Comté, du MAMVP ou de la MEP

Olivier Omnes
Olivier Omnès est diplômé en restauration du verre et de la céramique à l’INP-Ifroa. Archéologue de formation, opérateur d’inventaires au sein de musées renfermant des collections archéologiques et historiques, il avait été initié à la restauration au sein du laboratoire de traitement des métaux de Guiry-en-Vexin. Son approche très large du concept d’objet d’art lui a offert l’opportunité d’envisager les techniques de conservation - restauration sur des matériaux très divers : fibres végétales, textiles, papier, métal, laque, os, ivoire, etc.. Cela lui a permis par exemple d’être recruté par le musée des Arts Décoratifs de Paris pour la campagne de constat d’état, conditionnement et encadrement des équipes chargées de la manutention et du déplacement de collections variées. Son exercice de la restauration lui a ensuite permis de se confronter à des objets d’art complexes (bakélite, plastiques, laques sur métaux, vases ou cristaux montés, gemmes, jouets, armes, maquettes, luminaires, objets en résine et verre, etc.). Cela lui a enfin permis une approche des œuvres les plus anciennes (installation de l’exposition Moi Auguste Empereur de Rome) comme les plus récentes, avec une relation privilégiée avec des créateurs contemporains (restauration de pièces en sortie de fours, cité de la Céramique Sèvres), ou des problématiques très ciblées (restauration des œuvres de Picasso ou Chagall produites dans l’atelier Madoura, pour le compte du Fonds national d’Art Contemporain et divers collectionneurs privés, installation de l’exposition Picasso et l’Objet à Céret, restauration de la colonne de Nikki de Saint-Phalle ornant le Cyclop de Jean Tinguely à Milly-la- Forêt).

Dernière mise à jour le 06 nov. 2019