Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Présentation de la collection

Collection photographie, vidéo

Share Share Share Share Share

Collection Vidéo

  • Valérie Mréjen, Voilà c'est tout, 2008. Vidéo, couleur, son, 5'34''. Edition 1/3 + 2 EA, Galerie Anne-Sarah Bénichou

  • Valérie Jouve, Blues, 2015. 5 séquences filmiques tournées en 16 mm et DV cam transférées en vidéo HD, couleur, son. 12'25''. Édition 1/5 + 2 EA, Galerie Xippas

  • Abounaddara, Syrie : Instantanés d'une histoire en cours, 2014, Vidéo HD, couleur, son. 52'. Édition 1/10. Association Abounaddara Films

  • Duncan Campbell,It For Others, 2013. Vidéo, couleur et noir et blanc, son. Transfert 16 mm et vidéo analogique, 54' . Édition 6/7 + 2 EA Rodeo Gallery

  • Lamine Ammar-Khodja, Demande à ton ombre, 2012, Vidéo, couleur, son, 61'. Édition 1/6 + 2 EA

  • Philippe Parreno
    Invisible Boy
    2010
    FNAC 10-847

  • Julien Discrit
    Clockwork
    décembre 2006
    Durée : 8' en boucle
    FNAC 07-342

  • Adrian Paci
    Per speculum
    2006
    FNAC 10-391

    © D.R/CNAP/Photo : Galerie Peter Kilchman, Zurich

  • Marie Denis
    Floralies
    2003
    Durée : 3'15"
    FNAC 06-451

    © ADAGP/CNAP/Photo : Marie Denis

  • Jacques Julien
    Soccerghost
    2003
    Durée : 30' en boucle
    FNAC 04-668

    © D.R/CNAP/Photo : Jacques Julien

  • Pierre Huyghe
    Les grands ensembles
    2001
    Durée : 7'51"
    FNAC 01-495

    © ADAGP/CNAP

  • Christian Marclay
    Guitar Drag
    2000
    Durée : 14'
    1/6
    FNAC 02-836

    © D.R/CNAP/Photo : Christian Marclay

  • Claude Closky
    200 bouches à nourrir
    1994
    Durée : 6'
    FNAC 96570(1)

    © Claude Closky

  • Absalon (Eshel Meir)
    Bruits
    1993
    Durée : 3'30"
    FNAC 96568

    © Estate Absalon

  • Serge Comte
    Tout doux
    mars 1993
    Durée : 3'03"
    FNAC 94605

    © Serge Comte

  • Marie-Ange Guilleminot
    Mes poupées
    1993
    Durée : 32'
    FNAC 96578

    © ADAGP/CNAP

  • Thomas Hirschhorn
    Périphérique
    1992
    Durée : 23'
    FNAC 95497

    © ADAGP/CNAP

  • Gary Hill
    Core Series : Glasses
    1991
    Installation vidéo
    FNAC 01-213

    © Gary Hill

  • Marcus Kreiss
    Ice Skating in Central Park
    (Patineurs sur glace à Central Park)
    1999
    Durée : 9'en boucle
    FNAC 99284

    © ADAGP/CNAP/Photo : Marcus Kreiss

  • Thierry Kuntzel
    La Desserte blanche
    1980
    Installation vidéo
    Durée : 22'
    FNAC 02-608

    © D.R/CNAP

Véritable collection au sein de l'ensemble des œuvres de la collection contemporaine, la collection vidéo compose un ensemble très cohérent, tout en étant représentative des courants esthétiques qui traversent la création contemporaine.
_

UN FONDS RICHE ET DIVERSIFIÉ
Avec près de 800 œuvres, la collection vidéo constitue un fonds riche et diversifié comportant des installations vidéo, des vidéos projections, des mono – bandes. Des œuvres de très jeunes artistes (Serge Comte, Claude Closky, Laetitia Bénat, Cyprien Gaillard, Muriel Toulemonde) dialoguent avec des installations d’artistes plus confirmés (Gary Hill, Bill Viola, Antoni Muntadas, Dennis Oppenheim, Rodney Graham, Thierry Kuntzel). Des films en 16mm et 35mm complètent le fonds (Leccia, Matta Clark, Koester).

Achetée systématiquement dès 1972 (Jean-Michel Sanejouand, Gary Hill, Bill Viola) et tout au long des années 1980, la vidéo entre massivement dans la collection du Cnap dans les années 1990. Cela témoigne de sa présence récurrente au sein de la création contemporaine de la dernière décennie (Absalon, Franck Scurti Thomas Hirschhorn, Sadie Benning, Paul Mac Carthy, Rineke Dijkstra, Ange Leccia, Joao Onofre, Bojan Sarcevic, Tacita Dean) Des œuvres interactives, des programmes numériques sur disque dur orientent la collection vers le domaine plus spécifique des nouveaux médias.
_

« GALAXIE VIDÉO » : UNE TRAVERSÉE DANS UNE HISTOIRE DU XXE SIÈCLE
Les histoires de la modernité artistique du XXe siècle accordent une grande place au dialogue entre l’expression artistique et les dispositifs machiniques. Cinéma, télévision, vidéo, nouveaux médias numériques en constituent les pôles artistiques. Les questions portant plus spécifiquement sur l’enregistrement et la diffusion sonore, entre magnétophone et téléphone, sont parallèlement abordées.

Depuis l'invention du cinéma vers 1895, de la télévision en 1937 et la généralisation de son usage dans les années 1960, de l'invention de la vidéo et l'apparition des premiers magnétoscopes domestiques à partir des années 1970, la création contemporaine s'est vue placée tout au long du XXe siècle dans le contexte élargi de l'espace vidéographique, ainsi que du cinéma.
L’histoire de l’art vidéo a pour origine l’invention et l’histoire de la télévision, de ses dispositifs, de son appareillage, de l’invention des techniques d’enregistrement, de télédiffusion, de monitoring. Un grand nombre d'artistes ont choisi d'explorer les potentialités conceptuelles de la télévision et de la vidéo, pour faire de l'espace de la communication un lieu critique.

En outre, il y a lieu de discerner une donnée supplémentaire, dans l’histoire des images en mouvement : la place fondamentale du documentaire et des essais documentaires au sein de l’histoire du cinéma, ainsi qu’au sein de l’art contemporain.

Enfin, le cinéma d’exposition, les films d’artistes, les installations vidéo qui placent les images dans l’espace, témoignent de la place du cinéma dans l’imaginaire de l’art contemporain, rejouant entre l’art et le cinéma, ce qui s’était déjà joué à l’orée du XXe siècle, avec l’invention du cinéma. Le cinéma, le cinéma expérimental, l'art vidéo, les essais documentaires, le cinéma d'exposition, les films d'artistes : autant d'histoires parallèles, à considérer pour elles-mêmes, sans hiérarchie, afin d’en préserver la richesse et la complexité : tous viennent former le creuset des « time based media », les arts du Temps, à considérer comme une galaxie audiovisuelle généralisée.

Dernière mise à jour le 04 févr. 2018