Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Centre d'art Le Lait

Share Share Share Share Share

Camille Henrot "Pour ne pas mourir deux fois"

Arts plastiques - Exposition
30 mai • 06 septembre 2009

Camille Henrot explore le temps comme un continuum où passé, présent et avenir fusionnent dans l’imaginaire des chercheurs de sens que sont les artistes. C’est ainsi que l’Histoire du monde et les petites histoires individuelles, peuvent entrer en résonance avec les quêtes existentielles des êtres humains. Son travail se situe entre anthropologie visuelle et anticipation et s’inscrit dans l’espace par des formes appartenant au vocabulaire artistique et environnemental d’aujourd’hui. Elle utilise tous les moyens d’expression, film, son, photographie, dessin, sculptures, installation, pour développer sa recherche avec la grande liberté que donnent les associations visuelles sans frontières culturelle ou rationnelle. Les images, les formes et les objets produits sont activés par leurs références d’origine, par leur réinvention subjective et par les liens sensibles qu’ils établissent entre eux. L’exposition « Pour ne pas mourir deux fois » à l’Hôtel de Viviès à Castres poursuit son dessein égyptien, dont la première partie est montrée à la Galerie kamel mennour, à Paris, en mars et avril. Plusieurs œuvres nouvelles sont crées à cette occasion : les « Sphinx », dessins au pastel gras, dont la représentation mythique se détériore petit à petit en une grande frise, et les « Silex », ou « Collections post historiques », photographies coloriées, pierres du passé projetées au futur. L’installation dans le jardin du centre d’art, où le mobilier renoue avec son origine par assemblage, rejoue une scène du sacrifice primitif ou une scène de capture évoquant les films de western. Les « Cages », sculptures-architectures de fer et de bois, forment un contrepoint, à l’intérieur du centre d’art, en déplaçant ce qui appartient à la nature vers le monde domestiqué. D’autres pièces sont reprises de la première exposition intitulée « Egyptomania », qui continue ainsi à se développer dans le temps et dans les différents espaces occupés. Le « Tevau », objet rituel des îles Salomon, évoque l’échange et le partage, et, réalisé avec une lance à incendie, devient un objet métaphorique de notre culture sécuritaire et dangereuse. Un film tourné en Egypte, à la dérobée, montre la reconstruction d’une pyramide toujours hantée et protégée par ses chiens, tandis qu’une femme scande le temps avec son geste déployant un sac plastique sur une pyramide des temps modernes, formée par l’accumulation de déchets. D’autres hauts reliefs en terre complètent le voyage spatio – temporel de Camille Henrot.

Complément d'informations : 
Broken Arrow ou les otages Installation Cette pièce à été spécialement imaginée pour le jardin presque sauvage de l’Hôtel de Viviès : chaises, tables et tabourets sont attachés aux troncs des arbres, les pieds tournés vers l’extérieur avec une grosse corde. Cette installation pressent un retour possible à l’état naturel... Dans lequel l’homme n’est plus dans un rapport de domination sur son environnement. «Ce kidnapping d’objet du mobilier rappelle bien sûr le schéma archétypal des films montrant les blancs capturés par les indiens, le titre Broken Arrow fait référence au premier western prenant partie ouvertement pour les indiens (réalisé en 1950 par Delmer Daves). Tel un sacrifice dont le but est d’entretenir la mémoire d’un état précédent de civilisation cette installation renoue «par la force» le lien entre l’objet et l’élément naturel dont il est issu, et se faisant se présente comme une offrande d’objets manufacturés par l’homme mais ici soustraite entièrement à l’usage des vivants. »
Horaires : 
Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 19h. Fermés les jours fériés Entrée 2 € - Billets groupés 3 € centre d’art Albi et Castres Gratuit pour les demandeurs d’emplois, les moins de 18 ans et les étudiants.
Partenaires : 
Le centre d’art le LAIT bénéficie du soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles / Ministère de la Culture et de la Communication, du Conseil général du Tarn, de la Région Midi-Pyrénées et de la Ville de Castres et la Ville d'Albi.
Mécénat : 
Nous remercions Françoise Darmon, Pauline Ferry, la galerie kamel mennour, la Base Navale de Toulon, les Amis des Musées de Castres, la Chambre Syndicale des Antiquaires et Brocanteurs de l’Albigeois, Murielle et Eric Galtier.
Dernière mise à jour le 29 janv. 2013

Centre d'Art le LAIT

28 rue Rochegude
81000 Albi
France
Téléphone : 09 63 03 98 84
Directeur : Antoine Marchand
Chargée de communication : Murielle Edet
Administratrice : Claire Bachellerie
Responsable du service des publics : Hélène Lapeyrère
Régisseur : Guillaume Rozan
Accès mobilité réduite