Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Anne LE TROTER

Share Share Share Share Share

Biographie

Anne Le Troter - Née en 1985, vit et travaille à Saint-Étienne et Paris

[...] « Traitant le langage comme une matière malléable, les travaux d’Anne Le Troter sont empreints d’une certaine trivialité, liée à l’utilisation de formes orales, ou des formes sans forme du langage utilitaire. S’inspirant de situations de la vie quotidienne, elle transforme en texte ses observations sur le monde qui l’entoure et questionne les fonctionnements du langage dans ce processus.
[...] Qu’il s’agisse de ses propres observations ou de données empruntées, elle s’intéresse à la manière dont se constitue le savoir d’un individu : connaissances empiriques, déductions, souvenirs, choses apprises par cœur – avec tout ce que cela contient d’erreurs, d’imprécisions ou d’hésitations. Utilisant la "mise en langage" comme instrument de connaissance, elle tente de décrire et d’expliquer ce qu’elle observe du monde – tentative sans doute illusoire et sans fin, qui fait écho à cet extrait de Nathalie Quintane, auteure chère à l’artiste : "Tout ça pour dire que ce n’est pas parce que tu écris que tu en sois moins embrouillé. Ça déplace l’embrouille, et voilà. » * [...]



* Extrait de Crâne chaud de Nathalie Quintane, 2012, POL, Paris

Extrait de "Anne Le Troter - rollercoaster screams ou ça s'en va et ça revient", par Isaline Vuille, in Kunstbulletin, pour l'exposition Elle pense qu'il pense qu'elle pense, Espace Quark, Genève, 2014

 

____

Anne Le Troter - Born in 1985, lives and works in Saint-Étienne and Paris

 

[…] “By treating language like a malleable material, Anne Le Troter’s works are imbued with a certain sense of triviality, which comes from her use of oral forms, or of the formless forms of utilitarian language. Drawing inspiration from everyday life situations, she converts the observations she makes about her surroundings into text and, in doing so, questions the way language functions. […] Whether this concerns her own observations or borrowed information, she is interested in the way an individual’s knowledge is built: empirical knowledge, deductions, memories, elements learnt by heart – along with all the mistakes, imprecision and hesitations these may involve. She uses this “transposition into language” as tool to better understand and to try to describe and explain what she sees in the world – perhaps an illusory and endless endeavour, echoed by the following quote by Nathalie Quintane, a writer the artist admires: “The bottom line is that the act of writing does not make one less confused. It only diverts the confusion – that is all.”* […]

* Excerpt from Nathalie Quintane, Crâne chaud, 2012, POL, Paris.

Excerpt from Isaline Vuille, “Anne Le Troter – rollercoaster screams ou ça s’en va et ça revient”, in Kunstbulletin, 2014, for the exhibition Elle pense qu’il pense qu’elle pense, Espace Quark, Geneva.

 

Source : 
Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes
Dernière mise à jour le 12 mars 2018

Événements

Écran total #1

Soirée vidéos

Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes - Lyon
16 octobre 2018

Rendez—Vous I Jeune création internationale

Biennale de Lyon 2017

Institut d'art contemporain - Villeurbanne
20 septembre 2017 • 07 janvier 2018

Voir également

Documents d'artistes Auvergne-Rhône-Alpes

30 rue Thévenet
69004 Lyon
France
Site internet : www.dda-ra.org
Courriel : info@dda-ra.org