Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Anna BYSKOV

Share Share Share Share Share

Biographie

Née en 1984

Vit et travaille à Nice

Mettant son corps (et parfois son esprit) en jeu dans des actions décalées dans lesquelles le non-sens l'emporte sur la raison (comme plonger jusqu'à n'en plus pouvoir dans une piscine après avoir enfilé un maillot de bain trop grand, ou comme se taper la tête contre les arbres jusqu'à perdre le nord…), Anna Byskov ne rechigne pas à la tâche. Engagée physiquement dans son œuvre, pour la cause de l'autodérision, du burlesque et pour l'envie de tenter l'impossible, ses vidéos comme ses actions montrent une artiste déterminée dans son projet.
Anna Byskov se met également en scène en incarnant des personnages extravagants et stéréotypés. Ceux-ci empêtrés dans des conversations saugrenues déploient des dialogues paradoxalement absurdes et plausibles qui tendent souvent à relativiser la notion de folie ou d'idiotie.
Son travail de sculpture s'appuie lui aussi sur cette nécessité de contrer la valeur et la pérennité des choses et c'est donc avec le déséquilibre et le carton qu'elle construit. Comme pour être sûr que rien ne résistera au temps. Qu'une fois montrées, ses formes fragiles tomberont comme elle-même tombe quand elle tente de gravir ses escaliers de papier (L'escalier).

 

 

Anna Byskov does not baulk at involving her body (and sometimes her mind) in off-beat actions in which nonsense takes precedence over reason (like diving until you can dive no longer into a swimming pool after putting on a swimming costume that is too big, or like hitting your head against trees until you are senseless…).  She is physically involved in her oeuvre, for the cause of self-mockery, farce and for the desire to try the impossible, and her videos and her actions alike show an artist who is determined in her project.

Anna Byskov also presents herself incarnating extravagant and stereotypical characters.  Entangled in crazy conversations, these latter develop paradoxically absurd and plausible dialogues which often tend to relativize the notion of madness and idiocy.

Her sculptural work is also based on this need to counter the value and permanence of things, so she constructs with imbalance and cardboard.  As if to be sure that nothing will withstand time.  That, once shown, her fragile forms will fall the way she herself falls when she tries to climb her paper stairways (L’escalier/Stairway).

Source : 
Documents d'artistes Provence Alpes Côte d'Azur/ Partenariat CNAP-Réseau documents d'artistes
Dernière mise à jour le 25 févr. 2019

Événements

Archives

Voir également

thankyouforcoming

19 rue Hôtel des Postes
06300 Nice
France

Documents d'artistes Provence-Alpes-Côte d'Azur

41 rue Jobin
Friche La belle de mai
13331 Marseille
France
Téléphone : 04 95 04 95 40

Réseau documents d'artistes

41 rue Charles Berthelot
Brest
France