Skip to Content
Centre national des arts plastiques

Anish KAPOOR

Share Share Share Share Share

Biographie

Anish Kapoor est né en 1954 à Bombay. À l’âge de 19 ans, il s’installe à Londres et suit les enseignements du Hornsey College of Art, puis de la Chelsea School of Art Design. Dès le début de sa carrière, il est choisi pour représenter l’Angleterre lors de manifestations internationales (Biennale de Paris en 1982, Biennale de Venise en 1990).

_

Au début de sa carrière, à la fin des années 1970, Anish Kapoor privilégie le pigment brut comme outil d’expression : la couleur est le medium privilégié de l’artiste qui l’utilise à la fois comme un moyen et comme une fin. Dans les années 1980, de nombreuses œuvres vont jouer du rapport entre la pierre brute et le vide, marquant l’intérêt de l’artiste pour une mise en valeur à la fois contemplative et originelle de la matière. 

Ce rapport à la matière va s’accentuer dans les années 1990 avec l’apparition d’œuvres « réfléchissantes » réalisées en acier inoxydable poli, mais aussi avec l’utilisation de la cire rouge qui insiste sur le rôle de l’informe et son rapport entropique à l’espace. Plus récemment, l’artiste a utilisé le béton pour générer informatiquement des sculptures aléatoires. Cette évolution dans les matériaux va de pair avec une prise en compte toujours plus aiguisée du rapport à l’espace. Au fil de sa carrière, Anish Kapoor aura ainsi l’occasion de créer diverses sculptures dans l’espace public, révélant ainsi son souci d’un art qui parle à la fois au collectif et à l’individu.

SENSIBLE ET SPIRITUEL
L’œuvre d’Anish Kapoor tend à faire coïncider, en une même sensation, le sensible et le spirituel, mais aussi le monumental et l’intime, ou encore le désordre et la perfection. Son travail s’inscrit toujours dans un lieu dont il prend en compte les spécificités pour effacer toute trace de subjectivité au profit d’une sensation d’auto-génération de l’œuvre. Que ce soit une concavité dans un mur, une torsade gigantesque, un reflet dans le paysage ou une masse de cire informe et sublime, à chaque fois le visiteur est animé d’un sentiment contradictoire et saisissant entre ce qu’il sait de la sculpture et ce que son corps ressent. 

Comme le souligne l’artiste, « l’espace lui-même est une entité philosophique et pas simplement le lieu ou des choses se passent. » Tout au long de sa carrière, Anish Kapoor a révélé l’espace en l’ouvrant à de nouvelles dimensions. La matière elle-même est ramenée à une profonde essentialité et c’est en jouant sur ces effets d’espace redimensionné et de pure matière que l’œuvre inscrit sa marque physiquement et spirituellement sur le visiteur.

UNE RECONNAISSANCE ARTISTIQUE PRÉCOCE
Fort d’une reconnaissance artistique précoce, Anish Kapoor a cumulé presque tous les honneurs et toutes les responsabilités susceptibles d’être confiés à un artiste en Grande Bretagne : lauréat du prix Turner et élu membre de la Royal Academy en 1991, Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique (CBE) en 2003 et membre des institutions artistiques britanniques les plus prestigieuses (Art Council, Conseil de supervision de la Tate Modern). Considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands sculpteurs vivants, il bénéficie d’une popularité étonnante auprès du grand public international, grâce à un art résolument expressif malgré son abstraction.

Source : 
Centre national des arts plastiques
Dernière mise à jour le 22 août 2017

Événements